Pourquoi pas…

À un certain moment, il y a envrion 1 an, je me suis dis pourquoi pas.

Je  sais  exactement à quel moment j’ai décidé que je pouvais le faire…

J’avais besoin de créer, de me dépasser et de croire que c’était possible.  J’ai toujours pensé que ce n’était pas pour moi, que je ne pouvais pas.  Le fait de s’exposer au grand jour demande beaucoup d’humilité. S’ouvrir sur le monde et sur le regard des autres ouvre la porte au bons comme aux mauvais jugements.  J’étais enfin prête. Parfois il faut descendre très bas afin de se rendre compte que le chemin que l’on a pris n’était pas le bon, qu’il faut changer de direction et cesser d’avoir peur.

Je fais de la photo depuis longtemps, pour moi, mes amis, ma famille.  J’ai des albums photos remplis  de souvenirs dans plusieurs coins de la maison et oui… je les regarde encore et mes enfants les regardent aussi.

Quand j’ai commencé à faire de la photo, le numérique n’existait pas encore.  J’ai gaspillé plusieurs pellicules…  Je me rappelle de ma première séance maternité avec une amie.  Deux rouleaux de films, une vieille lampe emballée avec du papier d’aluminium, une assistante pour tenir le tout et  un tout petit salon. Résultat :  une seule photo potable et sous-exposée.   J’ai même déjà photographié les étoiles.  Trépied, retardateur, et appareil de location pour un cours  d’astronomie au cégep.  Quatre heures à poser des étoiles et pas une seule photo… j’ai cassé le film en voulant le retirer.   J’ai découvert par la suite la chambre noir.  Quel expérience extraordinaire de voir une photo apparaître sous mes yeux.  J’adorais développer mes propres photos et me retrouver seule dans cet environnement sombre.

Je n’ai pas une formation de photographe, je le fais avec mon regard à moi, avec le plaisir du moment et mon instinct.  J’apprends à connaître mon appareil, la lumière, les logiciels photos, mais surtout mon style.  Je fais la connaissance d’autres photographes passionnées, professionnels et amateurs, je vais à des formations et je découvre quelque chose de nouveau à toutes les semaines.  J’avoue, certaines photos sont des coups de chance et d’autres sont minutieusements planifiées.  J’adore découvrir mes photos sur grand écran, mais j’aime encore plus les voir en vrai, dans un album, dans un cadre, dans un livre.

En février 2012, j’ai su exactement à ce moment que c’était possible.  Je suis sortie de chez mon amie, elle m’a remercié d’être venue la prendre en photo avec son bébé tout neuf.  Je l’ai également remercié, remercié de m’avoir permis de me sentir exactament où je devais être à ce moment.

Bébé alex 1

Bébé alex 2 copie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s